Liés #4

Depuis la tête de lit, son sourire s’élargit encore : les fesses de son épouse le narguent telles deux roches rondes au milieu desquelles s’agite une cascade d’eau chaude… Sous cet angle, les orifices de sa petite salope n’existent que dans son souvenir. Pourtant, ils sont là, juste là… Il suffit de contourner les montagnes… Et cette idée fait se dresser sa queue dont le gland arrive à toute proximité de la bouche d’Héloïse. Devant cette  ferme et injonctive approche, la délicieuse vicieuse lèche la bite avec application avant de se mettre à en pomper le bout prisonnier de ses lèvres. Elle ne faillit pas à sa réputation en saisissant cette nouvelle opportunité de révéler sa vraie nature. Suce bien ma queue, petite pute, montre-moi bien comme tu aimes ça, expire Étienne en s’emparant d’une mèche de cheveux qu’il tire, accompagnant les aller-retours de la bouche autour de son gland tendu par l’extrême excitation.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Résoudre : *
1 × 11 =