Liés #26

L’inconnu redescend alors jusqu’à l’entrée de la vulve où la mouille inonde index et majeur qu’il enfonce profondément. La jolie salope ne peut retenir un cri de plaisir aigu en sentant son sexe engloutir les doigts tant attendus. Elle ne se sent jamais aussi active que dans cette passivité lascive. L’inconnu fouille le sexe d’Héloïse avec une intensité croissante, les deux doigts s’enfoncent et se retirent d’abord lentement sans jamais sortir tout-à-fait, révélant à chaque tour toujours plus d’une épaisse et généreuse cyprine. Elle tord son bassin et tire sur les entraves comme pour se hisser et mieux offrir son cul cambré. La main qui plaquait son ventre est devenue inutile. L’inconnu lâche la prise et saisit brusquement une masse de cheveux qu’il tire vers lui en introduisant l’annulaire en plus. Il sent que les trois phalanges élargissent progressivement l’entrée du vagin de la petite salope serrée. Encouragé par le flot qui trempe sa main, le vicieux pousse brutalement ses doigts dans la chatte ouverte et cabre la tête d’Héloïse en arrachant presque la touffe de cheveux. Son hurlement se prolonge quand l’inconnu augmente le rythme et le maintient. Elle se sent envahie, pilonnée, défoncée là où personne n’était encore jamais allé. Lorsque la jouissance la saisit, la pénétration qui continue sans faiblir semble déclencher une cascade d’orgasmes plus puissants les uns que les autres.


Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Résoudre : *
14 − 13 =