Joie

Que mes syllabes te sautent au cou ! Au détour d’une ligne, retrouver ton regard, me laisser pénétrer du plaisir de te plaire. Danser du bout des lèvres un tango déglingué et poser, encore, mes rimes sur tes hanches…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Résoudre : *
11 × 6 =